Je refuse de joindre un club qui m’accepterait comme membre.

Je me souviens que lorsque j’ai vu cette citation pour la première fois, j’ai pensé tout de suite à ma “recherche” d’une compagne. Je n’aime pas vraiment le mot recherche, disons à mon espoir d’avoir un jour quelqu’un pour partager ma vie.

Ma difficulté est que j’aime les jolies femmes, intelligentes, cultivées, qui aiment voyager et qui savent ce qu’elles veulent.

Le problème est que je me demande pourquoi une femme comme ça voudrait d’un homme comme moi? Je ne veux pas dire que je ne serais pas un bon choix mais ma situation fait que tout ce que ce genre de femmes aiment faire deviendrait tout à coup compliqué.

De là ma comparaison avec la citation de Groucho Marx: y aurait-il anguille sous roche lorsqu’une femme se dit intéressée par moi? Un genre de squelette dans le placard?

Je fais des blagues et je suis sûr qu’il y a des femmes intéressantes qui seraient intéressées par moi. J’ai tant à offrir à part les choses évidentes comme des voyages de plus de 50km, des sorties dans des restaurants dispendieux, des spas ou des hôtels… (Je relis ça et je me trouve tout à coup moins intéressant  ).

L’an dernier je m’étais inscrit à reseaucontact. Je venais de sortir de prison et j’étais comme pressé de trouver un emploi, une blonde etc. Quelques femmes m’ont écrit. Le problème est que dès que je disais que j’étais prêt à les rencontrer pour un café mais mes finances m’empêchaient d’en faire plus, les femmes devenaient réticentes. Je comprends, à notre âge et après avoir travaillé tant d’années, on veut relaxer et se gâter.

J’ai mis cette “recherche” de côté pour me concentrer sur ma recherche d’emploi. Si, entre-temps je rencontre une femme dans un environnement “normal” alors ce serait tant mieux. Mais l’université ce n’était pas l’endroit idéal pour rencontrer des femmes de mon âge et je n’en rencontre pas beaucoup en travaillant à la pige chez moi. Et je ne suis pas le genre à aller dans les bars.

Lorsque j’ai eu ma confirmation pour des contrats à plein temps, je me suis réinscrit à reseaucontact. Cette fois-ci j’ai fait ça simple, j’ai écrit que j’étais sorti de prison il y a environ un an. Maintenant il n’y a que des gens non-superficiels qui sont capable de montrer de l’empathie et de la compassion qui m’écrivent (à part les SPAM de “filles” de 34 ans). Je n’ai plus à me demander quel est le bon moment pour le révéler, c’est clair dès le départ.

L’autre jour j’ai vu une émission ou un gars timide se faisait encourager par un ami avant un rendez-vous. Il lui disait qu’il fallait qu’il arrête de penser qu’il ne méritait pas vraiment une jolie femme. Il l’encourageait en lui disant: “You are the prize! You are the prize!” J’ai trouvé ça drôle mais en même temps, c’est tellement vrai qu’il faut que j’aie cette attitude, qu’une femme devrait se trouver chanceuse que je m’intéresse à elle parce que je suis quelqu’un d’extraordinaire (?!)