Lorsque je suis passé devant la Commission des libérations conditionnelles en mai 2012, j’ai eu comme condition de ne pas faire de sollicitation/vente de produits sur Internet. Pour moi c’était clair, je ne pouvais pas vendre des produits sur Internet ou solliciter des gens pour leur offrir ces dits produits.

L’agente de libération conditionnelle que j’avais au CFF (j’ai discuté d’elle à quelques reprises déjà) a vu ça autrement. Pendant que j’étais en prison aux États-Unis, mon frère avait construit un site parlant de moi. Je n’ai jamais caché ce fait à qui que ce soit, mon agente était au courant. Mon frère avait mis un lien pour que les gens puissent faire des transferts d’argent sur mon compte de cantine aux États-Unis. C’est très simple aux États-Unis. Je n’ai jamais reçu d’argent. Mon agente avait vu ce lien et m’a avisé juste avant que je quitte la prison que c’était de la sollicitation et que si c’était toujours là quand je sortirais, ce serait un bris de condition et que je “remontrais” en prison. Selon elle, demander de l’aide, c’était de la sollicitation.

Ça m’a surpris mais j’ai appelé mon frère immédiatement pour qu’il enlève ce lien. De toute façon je n’étais plus en prison aux États-Unis depuis longtemps.

J’avoue que cette histoire m’avait stressé et lorsque je suis sorti, j’étais très prudent. Je n’ai postulé sur aucun poste qui avait un lien avec la vente sur Internet (c’est pourtant mon domaine d’expertise). Il y a eu des moments où j’aurais pu mettre une annonce sur Kijiji pour me trouver des meubles ou un appartement mais j’avais peur qu’on interprète ça comme de la “sollicitation”.

prostitute_by_PanicoPanicoLorsque je suis repassé devant les commissaires la semaine dernière, je leur ai demandé d’éclaircir ce point pour ne pas que ce soit laissé à la discrétion d’une agente qui pourrait décider n’importe quoi. On a donc mis ça plus clair. Je peux travailler pour une firme qui fait de la vente de produits sur Internet en autant que moi ou un membre de ma famille immédiate n’en soyons pas actionnaire. Je peux vendre des produits personnels de façon ponctuelle sur un site (comme un ordinateur ou autre chose) et je peux faire des annonces pour acheter des choses. Je peux aussi demander de l’aide.

Il est donc sûr que de temps à autres j’enverrai des messages sur twitter (@laclotureca) et sur ce site pour demander de l’aide pour différentes choses. J’en ai besoin pour beaucoup de choses (un emploi et un endroit pour vivre surtout).