Je suis présentement en recherche d’emploi. Je sais qu’il y a un bureau vide quelque part qui m’attend, une équipe à laquelle il ne manque que moi.

Ça fait plus de sept mois que je suis sorti de prison et je n’ai toujours rien trouvé. J’ai postulé sur des centaines de postes mais je n’ai eu qu’une entrevue officielle. Chez OPEX et au YMCA (deux organismes d’aide à la recherche d’emploi pour anciens détenus) on m’avait conseillé de rencontrer des “chasseurs de têtes” pour avoir des conseils par rapport à ma situation. J’en ai rencontré trois. Je ne leur ai pas dit que j’avais fait de la prison mais j’ai expliqué que j’étais aux États-Unis depuis plusieurs années où j’y enseignais le français. Tout ça est vrai et, chez OPEX, on m’a conseillé “d’embellir” la vérité. Le problème est que j’ai un bac en informatique et que, avant ma libération,  je n’avais pas travaillé en informatique depuis longtemps. Avant mon incarcération je faisais des sites Web, ce qui a radicalement changé depuis. C’est comme si je n’en avais jamais fait. Et avant tout ça je travaillais en télécommunication mais on peut dire que ça date du moyen-âge .

Je me retrouve donc dans une situation où je ne peux pas postuler sur des postes qui demandent plusieurs années d’expérience car il me manque des connaissances récentes. Et j’ai l’impression que lorsque j’applique sur des postes “junior” on a peur de m’engager car on s’imagine que dès que j’aurai une offre plus intéressante, je quitterai. Ça doit leur sembler louche que quelqu’un qui a plus de 25 ans d’expérience applique sur des postes qui ne demandent que deux ans.

On m’a déjà demandé si j’étais prêt à accepter un poste de technicien en support. C’est-à-dire aller aider les gens qui ont de la difficulté avec Word ou à brancher leur souris (exactement la façon qu’on m’a décrit l’emploi). J’ai répondu que j’étais prêt à le faire mais seulement pour une entreprise où je pourrais ensuite évoluer par la suite. J’en ai parlé à ces “chasseurs de tête”. J’étais déjà inscrit à l’université et je me demandais si je devais postuler sur ce genre de poste. Ils m’ont tous répondu de rester à l’école pour l’instant. Un d’eux m’a dit que si j’acceptais ce type d’emploi, j’allais me “peinturer dans un coin”. Il m’a dit qu’il me serait difficile d’expliquer à de futurs éventuels employeurs pourquoi j’en avais été réduit à occuper un poste qui ne correspond pas du tout à mon CV. Il m’a dit que ça paraîtrait moins louche d’expliquer que j’étais retourné aux études.

J’ai donc de l’expérience dans différents domaines. Présentement je fais des sites web et j’adore ça. Je sais que je pourrais être utile à une organisation qui serait prête à me donner une chance.