C’est une photo d’un fourgon semblable à celui qui me transportait lorsque j’étais à la prison de comté. La différence est qu’il n’y avait pas de trou pour permettre de voir dehors. On embarque et il y a deux niveaux de portes. Il y a des ceintures mais comme on est menottés, c’est impossible de les passer. Quand je dis menotté, ça veut dire des chaînes aux pieds qui sont reliées à une chaîne qui passe autour de notre taille ainsi que des menottes aussi reliées à cette “ceinture”. En plus, il y a un bloc de plastique qui empêche tout mouvement dans les menottes. Alors si on veut se gratter le nez, il faut se pencher pour rejoindre nos mains qui sont prises à la taille.

Bien entendu le fourgon n’était pas assez haut pour moi alors je devais me pencher pendant ces deux heures de route. Pour rendre tout agréable, souvent il y a quelqu’un avec nous qui est malade en voiture alors c’est sûr qu’il y aura des vomissures durant le voyage. Sans compter les gens qui sont claustrophobes qui paniquent complètement. J’ai déjà fait des voyages de 6-7 heures où des gars devaient uriner dans leur pantalon.

Dans la photo ci-dessous on peut voir le plan d’un de ces fourgons :

bob barker vancell-4

Il y a une section à l’avant (derrière les chauffeurs) réservée habituellement aux femmes car il y a des femmes dans les mêmes prisons que les hommes dans les prisons de comté. Elles sont aussi habituellement habillées en bleu. Elles entrent par la porte sur le côté. Comme on peut voir, il y une des femmes qui se retrouve dans une section seule. C’est probablement pour les cas où on voudrait y mettre quelqu’un qui est en “protect” (un pédophile, délateur ou quelqu’un de dangereux). Cette personne a trois portes à passer si elle veut sortir. C’est un peu inquiétant d’être dans cet véhicule et se dire que s’il y a un accident qui bloque la porte, on est fini.

Ce fourgon est fait par la compagnie Bob Barker (http://bobbarker.com). N’importe qui faisant de la prison aux États-Unis va voir ce nom quelque part. Cette compagnie fournit à peu près tout ce qu’on utilisait. Par exemple la trousse d’admission :

bob barker admission kit

C’est exactement ce qu’on reçoit dans la plupart des prisons sauf qu’à la prison de comté on ne donne pas de rasoir. Il y a une brosse à dents, pâte à dents, un savon liquide qui est pour le corps au complet incluant les cheveux, un antisudorifique et un peigne. Si on veut se raser, on donne son nom la veille et le matin, pendant qu’on est encore en cellule, le gardien nous amène notre rasoir, avec notre nom dessus. Il revient dix minutes plus tard pour le récupérer. Où j’étais il n’y avait pas de soie dentaire. J’utilisais un fil que j’arrachais de mes pantalons.

Bob Barker fournit aussi les vêtements et plein d’autres accessoires comme cette table qu’on retrouve partout (celles de Rivières-des-Prairies sont semblables) :

bob barker table