Malhonnête et criminel: quelques fois je discute avec des gens et ils semblent confondre le sens de ces deux mots. Mon opinion est qu’ils sont très différents.

Être un criminel ça veut dire enfreindre un article du code criminel. C’est-à-dire enfreindre une règle écrite. Quelque chose peut être criminel aujourd’hui et ne pas l’être demain ou l’inverse. Ce sont des règles décidées par des politiciens.

Pour certains ça veut dire quelqu’un qui a fait de la prison ou qui a un dossier criminel. Pour moi c’est juste d’enfreindre la loi, pas besoin d’aller en prison pour ça. Les politiciens, procureurs et policiers enfreignent la loi allègrement sans être inquiétés.

organised_crimeAux États-Unis j’étais en prison avec quelqu’un du crime organisé de Montréal, quelqu’un de connu. Il dormait à quelques pieds de moi. Il me disait souvent: « la plus grosse organisation criminelle, c’est le gouvernement; la deuxième, c’est la police ». Il avait un franc parler qui était comique. Il n’avait pas voulu apprendre l’anglais mais il en savait assez pour appeler les gardiens directement à leur figure: motherfucker, piece of shit… Un jour il y a eu un gardien qui a voulu le fouiller à la sortie de la cafétéria. Il a baissé ses pantalons! Un voyage de plus dans le trou. Il y est allé souvent.

Ça me rappelle une petite histoire qui m’est arrivée il y a presque 30 ans. J’avais un commerce de vente d’ordinateurs dans une ville « moyenne » du Québec (environ 50,000 habitants). Un jour le chef de la police de la ville et une religieuse sont venus nous visiter. La religieuse s’occupait de la maison des jeunes et le policier était sur le conseil d’administration. Ils avaient un projet et un budget avait été voté pour la location d’un ordinateur pour deux ans (les ordinateurs étaient chers dans ce temps-là). Ils nous ont expliqué ce qu’ils voulaient et nous ont demandé de faire une soumission. La religieuse a quitté mais le chef de police est resté. Il nous a demandé de faire un prix de location assez haut pour qu’à la fin des deux ans il puisse garder l’ordinateur pour lui et qu’il ne fallait pas en parler à la religieuse.

Ce genre de situation me fâche vraiment. On était dans une impasse. Personne ne veut se mettre le chef de police à dos. On a fait ce qu’il demandait.

Je suis sûr que ce chef de police ne se considère pas comme un criminel mais pour moi il en est un. Mais il est aussi quelqu’un de malhonnête.

Pour moi être malhonnête c’est quelque chose de plus fondamental qui ne changera jamais: mentir, tromper, induire en erreur, manipuler…

Je reviens aux politiciens qui vont passer des lois pour faciliter leurs magouilles, qui vont faire des promesses en sachant qu’ils ne les tiendront pas, qui vont essayer de camoufler des scandales… Il y a les avocats qui mentent à leurs clients, les procureurs qui ne pensent qu’à gagner sans se soucier si la personne est coupable ou non…

Dans la vie de tous les jours je rencontre des gens qu’on n’imaginerait pas malhonnêtes ou criminels. Des gens qui vont charger des centaines de dollars en extra pour des options sur des sites web alors que ça vient comme ça. En fait il faut travailler pour les enlever. Je ne ferai pas de liste des petites magouilles dont je suis témoin ou qu’on peut me demander de faire. J’envoie ces gens ailleurs.

Lors de ma dernière année de prison au Canada je suivais un cours d’informatique. Le professeur nous a donné un truc: lorsqu’il achète un iPad ou autre produit Apple, il prend la garantie prolongée de trois ans. Un peu avant l’expiration de la garantie il « échappe » son équipement par terre. C’est couvert par la garantie et comme Apple ne vend plus ce produit, on le remplace par un plus récent. Il semblait très fier de son « truc ». Pour moi c’est du vol. Mais nous sommes les détenus, les criminels. Lui il est notre exemple ce qu’on devrait devenir.

Lorsqu’un vendeur de drogue achète une drogue à un certain prix et la revend plus cher, il ne fait qu’une transaction financière. La seule différence avec une autre transaction, c’est que vendre de la drogue est illégal. Personne ne se fait voler, la personne connaît le prix avant d’acheter et obtient ce qu’il a payé. Si le vendeur est honnête, tout le monde est content.

Je ne veux pas dire que tous les vendeurs de drogue sont honnêtes. Ce que je veux dire c’est que de commettre un crime ne rend pas la personne nécessairement malhonnête.

Il ne faut pas croire que je veux dire que ce n’est pas mal d’enfreindre la loi. Il y a une raison pour laquelle les lois sont là. On ne peut pas choisir lesquelles on veut suivre ou enfreindre. Sinon ça serait l’anarchie.

C’est sûr qu’il y a beaucoup d’actes qui sont malhonnêtes et aussi criminels: la fraude, la corruption, le vol etc.

J’explique souvent la différence parce que ça me fâche quand quelqu’un me dit que j’ai été malhonnête. Je crois que c’est la pire insulte qu’on peut me lancer. Tout ce que j’ai fait, ce qui m’a amené dans la situation où je suis, je l’ai fait ouvertement. J’ai consulté les autorités avant de démarrer mon entreprise. Mes employés et moi payions nos impôts. Les rapports de polices disent que je suis coopératif, que je réponds à toutes les questions. En conférence de presse, lors de mon arrestation, on a déclaré qu’il n’y avait pas de cachette et que tout était fait ouvertement.

Être transparent, ça fait partie de ce que je suis. Je ne le fais pas seulement par respect envers les autres mais surtout envers moi. Je ne pourrais pas avoir de respect pour quelqu’un qui ment, alors je ne pourrais pas en avoir pour moi si je le faisais.